Tarifs douaniers imposés par Ottawa – L’AMQ et la NMMA promettent de continuer le combat

10 juillet 2018 - Association Maritime du Québec (AMQ) - (MG)

Suite à l'adoption par le gouvernement du Canada des mesures de rétorsion sur les embarcations de plaisance, l'Association Maritime du Québec (AMQ), et ses nombreux partenaires nationaux, annonce qu'elle défendra les revendications de ses membres corporatifs et portera le dossier à Ottawa.

Le 1er juillet dernier et malgré les nombreuses démarches des intervenants de l'industrie, le gouvernement du Canada annonçait la liste définitive des produits concernés par ses mesures de rétorsion sur les produits américains entrant au Canada. Conformément à sa première déclaration, les embarcations de plaisance sont maintenues dans la liste des produits qui seront surtaxés par le Canada. Aussi, une majoration de 10% sur les bateaux en provenance des États-Unis est donc effective depuis le 1er juillet 2018. L'AMQ rappelle que plus de 60% des embarcations vendues au Canada sont fabriquées aux États-Unis.

Les dernières semaines ont été relativement intenses pour l'industrie de la navigation de plaisance canadienne. L'AMQ tient à rappeler sa position dans ce dossier épineux et félicite le travail des associations nautiques de tout le pays mais aussi de la NMMA qui ont travaillé de concert pour alerter les gouvernements américains et canadiens sur les répercussions économiques d'une telle décision. Après quelques jours d'application des mesures, nous avons déjà constaté un impact important dans notre milieu (annulations de commandes des clients, report des décisions sur les commandes d'embarcations pour 2019, etc).

Cette situation conduit à la prudence et à une certaine paralysie pour les futures commandes. Alors que l'industrie nautique était en pleine effervescence et en pleine croissance il y a quelques jours à peine, nous constatons déjà l'impact de ses mesures chez certains de nos membres. Nos avons également pu constater une très grande confusion dans l'application des mesures par les intervenants gouvernementaux.

Tous nos efforts, en plus du plaidoyer mené par les fabricants, les concessionnaires, les associations commerciales maritimes ainsi que les plaisanciers, ont contribué à faire entendre notre voix, mais il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir dans ce dossier.

L'enjeu de cette guerre commerciale étant plus grand que l'industrie de la navigation de plaisance nous comprenons la position du gouvernement du Canada qui estime qu'il doit frapper fort les États-Unis dans l'espoir que le président Trump reculera sur les tarifs de l'aluminium et de l'acier. Soyez assurés que l'AMQ, la NMMA et leurs partenaires représentant l'industrie nautique continueront de s'investir pleinement pour la défense de vos intérêts sur cet enjeu.

L'AMQ poursuivra ses efforts avec ses partenaires pour réclamer une période de grâce dans l'application des mesures sur les embarcations de plaisance et demandera une compensation pour les entreprises nautiques canadiennes concernées. 

À propos de l'Association Maritime du Québec

Fondée en 1996, l'AMQ a pour mission de regrouper et représenter les plaisanciers et l'ensemble des intervenants pour supporter et favoriser le développement du nautisme au Québec. Initiatrice de nombreux programmes liés à la navigation de plaisance, l'AMQ est également le promoteur du Salon du bateau et des sports nautiques de Montréal, le rassemblement nautique le plus important au Québec. En outre, l'AMQ offre de nombreux services à plus de 9 000 membres plaisanciers et corporatifs.

Propulsé par 7Dfx