Sylvie Parent déplore la volonté de l’opposition de freiner l’adoption de mesures pour un Longueuil encore plus vert

11 avril 2018 - Cabinet de la mairesse Sylvie Parent - (MG)

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, se dit consternée par le refus des élus du parti Longueuil Citoyen – Équipe Josée Latendresse de mettre en oeuvre la phase II du projet pilote de collecte des matières organiques dès cet automne dans l’arrondissement du Vieux-Longueuil.

Mme Sylvie Parent, mairesse de Longueuil
Mme Sylvie Parent, mairesse de Longueuil

Pour signifier leur opposition, les élus de l’opposition ont refusé, lors de l’assemblée du conseil de l’arrondissement du Vieux-Longueuil tenue le 10 avril, de voter en faveur de l’achat de nouveaux bacs bruns qui aurait permis d’étendre cette collecte auprès de 5 700 résidences supplémentaires. Pourtant, un sondage effectué en mars dernier avait démontré que 91% des participants étaient satisfaits du type de bac proposé par la Ville.

«Sans aucune justification sérieuse, l’opposition met en péril le programme de recyclage des matières organiques et empêche ainsi la Ville de prendre des mesures pour un Longueuil encore plus vert. Il s’agit d’une autre démonstration que les agissements des élus de Longueuil Citoyen – Équipe Josée Latendresse sont guidés par la volonté de mettre des bâtons dans les roues à l’administration municipale et de nuire aux intérêts des citoyens», a déclaré madame Parent.

Un projet pilote bien amorcé

Rappelons que le comité exécutif de la Ville de Longueuil avait donné le feu vert, en juin dernier, au déploiement d'un projet pilote visant la participation volontaire de 3 000 foyers à une collecte de matières organiques dans 3 secteurs ciblés du territoire. Cette première phase, d’une durée de 10 mois, avait notamment pour objectif de recueillir des renseignements et obtenir les commentaires de plus de 7 500 citoyens en vue de l'implantation de cette 3e collecte sur tout le territoire d'ici 2022.

«La mise en oeuvre de ce projet se fait d’une manière sérieuse et structurée afin d’en assurer le succès. L’engouement que suscite la phase I démontre d’ailleurs que la population réclame ce genre d’initiative. En tentant de saboter le déploiement à plus grande échelle de la collecte de matières organiques, l’opposition fait la preuve qu’elle n’a aucune considération envers les citoyens et qu’elle ne se préoccupe pas des questions environnementales», ajoute la mairesse.

L’opposition prolonge la saga des nominations

D’autre part, Sylvie Parent déplore vivement l’attitude de l’opposition en ce qui concerne la désignation des élus représentant la Ville au sein des organismes du milieu. Lors de la séance du conseil d’arrondissement, les conseillers de Longueuil Citoyen – Équipe Josée Latendresse, ont en effet refusé de nommer monsieur Tommy Théberge au sein de l’organisme «Longueuil en fête » qui voit à l’organisation des festivités de la fête nationale dans le Vieux-Longueuil. Même si le choix de monsieur Théberge s’imposait, puisqu’il agit à titre de responsable des dossiers culturels à la Ville de Longueuil, l’opposition a tenté en vain d’imposer la candidature d’une autre élue issue de l’équipe de la mairesse, madame Monique Bastien.

«En plus de prendre en otage les organismes, l’opposition pousse maintenant l’odieux jusqu’à vouloir choisir à ma place qui de mon équipe doit me représenter. Malheureusement, ce sont les organismes de Longueuil qui devront faire les frais des tactiques bassement partisanes de l’opposition», conclut la mairesse.

Alexandra Bélisle
Attachée de presse
Cabinet de la mairesse

Propulsé par 7Dfx