Parc national des Îles-de-Boucherville

24 janvier 2018 - Texte et photo UMQ - (MG)

Ce 24 janvier le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Luc Blanchette, la députée de Laporte et whip en chef du gouvernement, Mme Nicole Ménard, et le président-directeur général de la Sépaq, M. John MacKay, inaugurent avec fierté le nouveau centre de découverte et de services du parc national des Îles-de-Boucherville.

«Ce nouveau centre vient renforcer la capacité du parc à agir comme lieu privilégié d’initiation à la nature, en plus de représenter une vitrine exceptionnelle sur le majestueux fleuve Saint-Laurent. D’ailleurs, c’est avec fierté que je cite ce bâtiment en véritable exemple en ce qui a trait à l’utilisation du bois pour une infrastructure, conformément aux principes directeurs de la Charte du bois du gouvernement du Québec», a déclaré le ministre Luc Blanchette.

«Le parc national des Îles-de-Boucherville, véritable oasis en milieu urbain, est un endroit exceptionnel avec un patrimoine historique d’une grande richesse. Je suis fière d’avoir participé de très près au développement de ce grand parc éducatif, ludique et récréatif. J’invite les gens de la grande région de Montréal et de tout le Québec à venir profiter des nombreuses activités qui y sont offertes aux gré de nos quatre saisons», a souligné la députée de Laporte, MmeMénard.

Le nouveau bâtiment facilitera davantage l’accès des visiteurs à ce parc situé à moins de 10 km de la métropole. Construit au coût de 3 millions $, le centre est doté d’un poste d’accueil et d’information, d’une zone de découverte du parc, d’une Boutique Nature, d’une aire de restauration et des installations sanitaires. Un centre de location d’équipement convivial et spacieux a été annexé au bâtiment.

Les préoccupations écologiques ont été au cœur de la réflexion qui a mené autant au choix de l’emplacement que des matériaux utilisés pour le nouveau centre. L’impact environnemental du bâtiment a été limité au maximum, son efficacité énergétique a été optimisée et la sélection des matériaux s’est faite sur la base de leur caractère écologique et local.

Propulsé par 7Dfx